Les collégiens ont conté Noël aux écoliers

, popularité : 9%

L’école conseille aux élèves de lire afin de mieux se concentrer sur le sens du texte qu’ils ont à comprendre, ce qui est une bonne méthode pédagogique de lecture. Mais elle recommande en plus un accompagnement dans le domaine de la communication orale. En effet, un texte peut aussi avoir pour mission d’être transmis oralement à autrui et la lecture à voix haute prend là toute son importance par un travail indispensable sur l’audibilité et l’intonation.

Dans le droit fil de cet objectif, Lydia Jurvillier, professeur de français au collège Aragon de Chatenoy, a entraîné ses élèves de classe de 3e à la lecture à voix haute. Pour réaliser cet exercice grandeur nature, l’enseignante et son groupe ont choisi le thème de Noël avec l’aide de Patricia Cesco, documentaliste de l’établissement, et d’Aline Serain, bibliothécaire municipale adjointe. La lecture à voix haute nécessitant un auditoire, ce fut la classe de CE2 de l’école Rostand de Marie-Odile Broyer qui, désireuse de découvrir les histoires de Noël, a été heureuse de jouer le public.

Ainsi, jeudi au CDI du collège, ces contes ont été lus par les grands élèves groupés par deux ou trois. Ils ont emmené leurs petits auditeurs sur un chemin féerique à la rencontre des sapins, rennes et lutins et de l’incontournable Père Noël, décrivant, parfois théâtralement, sa vie et sa personnalité. Au final, les enfants ont bien compris les nuances contenues dans les textes grâce au travail d’expression orale des conteurs.

Voir en ligne : article du JSL

Navigation

Sites favoris Tous les sites

1 site référencé dans ce secteur